top of page
Rechercher

A-t-on besoin d'un objectif de vie ?

Au cours d'un parcours de développement personnel, une des choses parfois difficile est de définir notre objectif de vie. Trouver la joie, la paix, l'amour, le bonheur, la liberté, la présence, un sens de sa propre valeur, toute cela fait partie du chemin. Cependant découvrir le grand objectif de son existence paraît souvent compliqué. Ce manque de direction précise peut amener à se sentir coincé dans ses choix professionnels.

Il y a quelques semaines, en écoutant le podcast Masters of scale de Reid Hoffman, nous avons eu une révélation. Nous recommandons d'ailleurs vivement ce podcast, et pas seulement parce que Reid est l'un des cofondateurs de Linked’In. Nous écoutions l'épisode du 18 juillet 2019 avec Marissa Mayer. Marissa revient au micro sur son processus de décision de carrière, depuis le moment où elle a obtenu son diplôme de l'Université de Stanford, jusqu'à être l'employée n°20 de Google, puis PDG de Yahoo!. Elle explique que la façon dont elle a pris ses décisions de carrière n'était pas basée sur la réponse à la question « Quelle option répondra le mieux à mon objectif de vie? » mais « Quelle est la meilleure prochaine étape ? ».

Ce fut une révélation. Penser dans une perspective de but de vie suppose qu'il y a un objectif antérieur à nos actions, un destin préexistant à accomplir, ou quelqu'un quelque part tenant un grand livre et y écrivant le jeu de notre vie pour nous. Voir les choses du point de vue de la prochaine étape semble plus organique, plus aligné avec les lois naturelles, car cela nous permet de regarder une situation à partir du présent. Les données ne sont pertinentes qu'à un moment précis et dans un lieu spécifique, de sorte que les données que nous utilisons pour accepter une offre d'emploi ou pour quitter un poste ne peuvent être utilisées que pour déterminer notre prochaine décision immédiate.

Selon cette méthode, nous utilisons nos objectifs intérieurs pour choisir une option plutôt qu'une autre. Si mon objectif principal en ce moment est d'être libre, je vais choisir le poste qui me donne le plus de liberté de pensée, de parole et d'action. Cependant, être libre est mon objectif maintenant, mais cela n'a pas toujours été le cas. À un autre moment de ma vie, mon objectif  pu être d'être heureuse, de réussir, de m'amuser.

Donc, si je dis qu'être libre est mon objectif de vie en ce moment et que je fonde mes décisions sur l'accomplissement de ce but, cela signifie que mon objectif de vie est le curseur sur la boussole, pas la destination finale. Dans ce cas, mon objectif de vie n'est pas quelque chose que j'ai besoin d'atteindre ou d'accomplir, mais quelque chose que je peux expérimenter ici, en ce moment, avec réflexion, mais sans aucune préoccupation à long terme sur où cela me mènera.

Un entrepreneur qui a eu du mal à recruter les bonnes personnes pour son entreprise en croissance nous a dit il y a quelques mois qu'il était fatigué d'interviewer "des âmes perdues, qui n'avaient aucune idée de ce qu'elles voulaient réellement". Bien que nous comprenions son propos, cela nous a fait réfléchir sur ce que signifie être perdu. Être perdu n'est pas errer. Être perdu, c'est être coincé. Si vous ne savez pas dans quelle direction aller, vous pouvez essayer de cesser de regarder la ligne d'horizon, d'abaisser le regard, de regarder le sol et de vous demander où vous vous sentez plus à l'aise de poser le pied, là tout de suite, maintenant.

Chez LiFT, dans notre aventure professionnelle et entrepreneuriale, nous consacrer au voyage, une étape à la fois, est ce qui nous a apporté les gains les plus importants et les plus satisfaisants à ce jour. C'est peut-être tout ce dont nous avons besoin pour l'année qui commence : un cœur qui bat et un pas assuré. Qu'en est-il pour vous ? N'hésitez pas à laisser vos commentaires et à enrichir la discussion sur le sujet. Au plaisir de vous lire !  


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page